Call of Juarez: Gunslinger, pour une poignée de bobars

Depuis son apparition, la franchise Call of Juarez se traîne la réputation de jeux sympathiques – à l’exception de The Cartel, dont tout le monde s’accorde à dire qu’il était mauvais –, mais pétris de défauts dont la plupart résultent probablement de la trop grande ambition des développeurs. Le dernier en date, Gunslinger, revoit ses espérances à la baisse, se contentant d’un titre essentiellement dématérialisé et d’une aventure solo plutôt courte. Le ton a aussi perdu de son sérieux, et c’est pour le mieux.

CoJGunslinger 2014-07-15 21-40-17-57CoJGunslinger 2014-07-15 21-38-52-66CoJGunslinger 2014-07-15 21-38-12-82CoJGunslinger 2014-07-15 21-36-33-08CoJGunslinger 2014-07-15 21-26-16-54

Call of Juarez: Gunslinger part d’un postulat original puisque vous vivez les aventures d’un chasseur de primes, Silas Greaves, au moment même ou ce dernier en fait le récit. Votre progression est donc altérée par les digressions, les pertes de mémoires et les affabulations du héros que vous n’êtes pas véritablement. L’idée est judicieuse, et elle a le mérite d’être bien exploitée et de coller à l’atmosphère de gros western qui tache adoptée dans le jeu. Il n’est ainsi pas rare de voir les Indiens débarquer, parce que l’auditoire commence à piquer du nez, ou de voir la météo changer, selon la précision des souvenirs du narrateur.

L’autre nouveauté de ce Gunslinger par rapport à ses prédécesseurs réside dans le scoring, les points engendrés vous permettant de débloquer plusieurs compétences. Si ce type de progression peut plaire dans certaines circonstances, je trouve ici qu’elle nuit pas mal à l’immersion. Elle incite en tout cas à bien jouer, efficacement et rapidement. Parce qu’en effet, Gunslinger se révèle très nerveux, les armes répondent bien, les ennemis sont nombreux et rapides. Autant dire qu’au milieu des coups de feu, ou oublie vite le narrateur et ses racontars.

CoJGunslinger 2014-07-15 21-16-37-79CoJGunslinger 2014-07-15 21-20-07-74CoJGunslinger 2014-07-15 21-21-34-46CoJGunslinger 2014-07-15 21-24-45-12CoJGunslinger 2014-07-15 21-25-09-74

Pour le reste, qui aime les westerns spaghetti devrait s’y retrouver, que l’on songe aux décors souvent réussis, aux voix éraillées et à tous les clichés du genre, ici largement exploités. En plus d’être joli, le jeu a le mérite de tourner très correctement, y compris sur une machine vieille de quelques années. Comme indiqué plus haut, la durée de vie n’a rien d’extravagant, mais en quatre heures de temps, on voit de nombreux paysages et on a le temps de varier les plaisirs, grâce au déblocage des différentes composantes disponibles. Bref, on ne s’ennuie pas, même si les duels peuvent, par leur mécanisme, rapidement lasser. Les acharnés pourront profiter d’une durée de vie sensiblement améliorée en cherchant tous les objets cachés et en complétant les modes arcade et duel, qui n’ont pourtant rien d’indispensable. Finalement, ce Call of Juarez est probablement le plus réussi de toute la série, son prix modeste le rendant d’autant plus attractif. Les bons FPS se déroulant au pays des cow-boys étant rares, les amateurs du genre seraient bien bêtes de passer à côté.

Vidéo offrant quelques plans fixes, tournée à partir du developer menu

Quelques bidouilles :

Pour supprimer les vidéos d’introduction, procédez comme indiqué dans ce lien.

Pour pouvoir régler le field of view (FoV), procédez ainsi :

  1. rendez-vous dans le dossier C:\Users\[Nom de l’utilisateur]\AppData\Local\techland\cojgunslinger\out\Settings ;
  2. ouvrez le fichier Video.scr, avec le bloc-notes, par exemple ;
  3. ajoutez la ligne ForcedHorzFov(XX)XX est une valeur comprise entre 80 et 110.

Pour supprimer les bandes noires ainsi que l’effet de peinture :

  1.  suivez les deux premières étapes de la manipulation précédente ;
  2. ajoutez les lignes DisableScreenBorder() et RenderViewportProportion(x, y)x et y désignent respectivement la largeur et la hauteur de votre écran.
Tags: ,

Ne trollez qu'avec modération. Merci.

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: