The Cave, la grotte loquace

Comme chacun sait, il est toujours plus facile de parler de choses après les avoir préalablement rangées dans des cases. Il en va de même en matière de jeux vidéo, univers dans lequel on sait où l’on va dès que l’on parle de jeu de plateforme ou de jeu d’aventure. Mais quand ces deux genres sont mélangés au sein d’un étrange postulat faisant intervenir une grotte parlante (The Cave, en anglais), admettez que l’on s’y perd.

Ainsi, pour présenter The Cave, peut-être faudrait-il commencer par dire que Ron Gilbert, coauteur de l’iconique Monkey Island, en est le réalisateur. On y retrouve donc une certaine forme d’humour et plein d’énigmes plus farfelues les unes que les autres… mais mises en scène dans un jeu de plateforme en 2,5 D semblable à Trine, avec un pitch pour le moins inédit. Sept personnages, aussi stéréotypés que différenciés, souhaitent trouver dans une grotte l’objet de leur désir, celui qu’ils ont cherché toute leur vie. Chaque personnage dispose de sa propre compétence (par exemple : le moine tibétain peut utiliser la lévitation, l’aventurière est équipée d’un lasso, la scientifique peut pirater différents terminaux, etc.) et son propre univers (le monastère, la pyramide, la base de lancement d’une ogive nucléaire, pour reprendre les mêmes exemples). La grotte, elle, jour le rôle du narrateur ; elle raconte sa propre histoire tout en commentant celle des intrépides qui se meuvent en son sein.

Cave 2013-10-18 22-09-21-45Cave 2013-10-18 22-29-42-26Cave 2013-10-19 14-39-58-29Cave 2013-10-20 16-55-05-16Cave 2013-10-20 17-12-36-28

Seulement, seuls trois des sept personnages disponibles peuvent entrer concomitamment dans la grotte, ce qui vous force à faire un important choix dès les premières secondes de jeu. Important, car le choix d’un personnage détermine les compétences à votre disposition et, surtout, les niveaux que vous pourrez parcourir. La grotte est ainsi faite qu’elle se compose à la fois de niveaux génériques, pouvant être complétés par n’importe qui, et de niveaux propres à un personnage, ne pouvant être visités qu’en présence de celui-ci. Autrement dit, avec un choix de trois joueurs sur sept, il est nécessaire de terminer trois fois le jeu pour en voir l’intégralité. Voilà la plus grosse lacune de The Cave, qui oblige le joueur, outre les nombreux allers-retours que chaque niveau implique, à rejouer plusieurs fois les mêmes niveaux pour atteindre à l’exhaustivité.

La répétitivité ne s’arrête pas à cette idée pour le moins bancale, puisque le gameplay se révèle plus que limité. Grossièrement, vous pouvez avancer, sauter et interagir avec les objets qui vous entourent, possibilités auxquelles s’ajoutent la compétence spéciale de chaque personnage. Pas de combat, mais seulement des petites énigmes imposant réflexion, synchronisation et collaboration. Mais collaboration ne signifie pas nécessairement coopération, et The Cave n’inclut aucun mode coopératif en ligne, alors que le jeu s’y prête autant, sinon davantage, qu’un titre comme Trine. Rassurez-vous, cette absence n’entraîne pas une difficulté insurmontable et les énigmes présentes font plutôt pâle figure à côté de celles capillotractées des jeux LucasArts. Il n’en reste pas moins que certains illogismes (et également quelque impatience) m’ont forcé à chercher à deux reprises la solution sur Internet.

Cave 2013-10-20 21-30-05-59Cave 2013-10-20 21-29-31-66Cave 2013-10-20 20-48-34-99Cave 2013-10-20 20-25-04-07Cave 2013-10-20 18-26-34-11

Ce qui sauve grandement The Cave, c’est à mon sens son humour noir et son cynisme, que l’on voit finalement assez peu dans les productions actuelles. Ainsi, contrairement aux apparences, les sept héros que vous pouvez incarner n’ont rien à voir avec des enfants de cœur et n’hésiteront pas à éliminer, toujours de façon perfide et indirecte, les quelques idiots qui ont le tort de se trouver sur leur route. La grotte n’est donc pas le monde de Tchoupi et les scénaristes ont vraisemblablement pris beaucoup de plaisir à retourner tous les clichés du genre, tels la princesse désirant devenir ingénieur électrique ou la scientifique œuvrant pour la mort de millions d’innocents dans l’attente d’une forte récompense pécuniaire.

Le second degré est du reste servi par un design aux apparences enfantines, qui pourrait faire croire que le jeu est destiné à tous publics, ce qui n’est évidemment pas le cas. Mais si The Cave a plutôt belle allure, les niveaux sont assez inégaux et sans commune mesure avec la magnificence d’un Trine 2. Reste que le jeu est agréable à parcourir, non seulement grâce à son aspect visuel, mais aussi grâce à ses musiques d’ambiance et aux quelques doublages présents, exclusivement en anglais. On notera toutefois une optimisation loin d’être exemplaire et, là où l’on s’attend à dépasser allègrement la centaine d’images par seconde, on se retrouve rarement au dessus de la cinquantaine. Petites machines s’abstenir, donc.

Décevant, The Cave l’est probablement, par sa faible durée de vie (quatre heures pour la première excursion, neuf heures pour trois excursions), sa répétitivité et son gameplay limité. Il ne s’agit pourtant pas d’un mauvais jeu et, manette en mains, on passe plutôt un bon moment à faire avancer ses petits personnages. Il faut garder à l’esprit que, bien qu’étant un drôle de mélange des genres, The Cave se présente d’abord comme un jeu d’aventure, qui plaira aux amateurs d’énigmes et pas aux autres. Les premiers pourront astucieusement attendre une promotion pour se le procurer à moindre coût. Les autres ne lisent déjà plus ce billet.

Une bande-annonce qui donne bien le ton du jeu tout en présentant chacun des sept personnages. Je ne saurais faire mieux.

Ne trollez qu'avec modération. Merci.

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: