The Kite, point and click court et triste

Modeste production, The Kite (le cerf-volant, en français) est un court point and click, venu d’Ukraine et très abordable puisque gratuit. Récemment traduit en anglais, le jeu est devenue accessible à tous ceux qui ne maîtrisent pas l’alphabet cyrillique. Chacun pourra donc rentrer dans la morne histoire d’une femme battue, délaissée par son ivrogne de mari, et dont le fils constitue le seul rayon de soleil.

Étalé sur une soirée, le mini-scénario n’a rien de réjouissant, et l’univers — glauque et crédible à la fois — conforte cette absence d’allégresse. Titre minimaliste, The Kite contient peu de dialogues, de toute façon non doublés et traduits assez sommairement, ainsi qu’une bande-son 100 % Beethoven, bien dans le ton, comme vous pouvez l’imaginer. Le jeu adopte un style graphique plutôt singulier, tout à fait satisfaisant pour sa prétention. La résolution unique (1105×700) fait toutefois figure de bizarrerie.

Selon votre propension à résoudre les énigmes, dont certaines sont tout de même assez tordues, vous atteindrez les crédits au bout d’une à deux heures. C’est peu, mais c’est finalement suffisant pour qui ne veut pas tomber en dépression. Et puis, The Kite étant gratuit et très léger (moins de 50 Mo !), il n’y a pas lieu de faire la fine bouche.

Compte tenu de la brièveté du jeu, le trailer suffira.

One Trackback to “The Kite, point and click court et triste”

Ne trollez qu'avec modération. Merci.

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: