Quelques maps solo pour Crysis – Part XXXII

Eh oui, même après 31 sélections, il y a toujours des projets qui fleurissent ou qui aboutissent pour Crysis et Crysis Wars. Cette sélection a le mérite d’être variée et de présenter un incontournable, Wreckage. Et puisqu’on parle d’incontournable, je vous informe que la beta de Casus Belli avance bien et je conseille à tout un chacun de la télécharger ; j’ai d’ailleurs réalisé une petite compilation de gameplay, histoire de vous montrer à quoi ça ressemble. Je vous informe également que Crydev, remplaçant de Crymod, n’a pas encore remis à jour sa base de données (c’est pourquoi la plupart des liens que j’ai donnés pour les maps Crysis sont morts) mais a réalisé une page des projets en cours. La majorité ne sortiront jamais mais vous pouvez toujours voir comment ça avance.

USS Oregon

L’objectif de cette map était de recréer intégralement le porte-avions du dernier niveau de Crysis, en le personnalisant un peu au passage et en rajoutant quelques sections. Pour l’instant — et probablement à titre définitif —, nous avons le droit à une version non finie et sans aucune IA. Le projet, en son état actuel, peut se résumer de la façon suivante. Avantages : beaucoup de détails et un dédale de couloirs ; inconvénient : des zones vides, des bugs et rien à faire. Conseillé essentiellement aux fans de porte-avions ou a ceux qui s’ennuient.

ROK: Concept

Crysis en RTS, cela a déjà été tenté, et cela se retente, mais toujours au stade de prototype, sans véritable concrétisation. ROK: Concept nous offre une très grande map avec un objectif principal et plusieurs objectifs secondaires. La nouveauté, c’est que vous contrôlez trois groupes de marines après avoir choisi leur équipement. La maniabilité est loin d’être évidente, mais au moins ça dépayse. Ceux qui n’aiment pas les jeux de stratégie pourront même jouer une variante de la map en vue FPS. Graphiquement, le niveau est assez vide et plutôt grossier, ce qui se justifie par l’optique RTS principalement visée.

Oriental Express

Du même auteur que la précédente map, Oriental Express se présente comme une petite campagne asiatique dans laquelle vous devez, en gros, tuer des méchants. Les niveaux sont assez sympas et colorés, mais la qualité globale manque cruellement de finesse. Au moins, ça tourne très correctement. Comptez entre une et deux heures pour en voir le bout. Néanmoins, si vous aimez cet environnement extrême-oriental, je vous conseillerais plutôt Mandate of Heaven, d’une qualité bien supérieure.

Mine Creek

Autre projet avorté de cette sélection, Mine Creek se veut la reproduction modeste mais correcte d’une mine d’or abandonnée dont on a du mal à situer l’époque. Sortie en tant que map environnementale, elle ne contient ni ennemi, ni objectif, mais simplement quelques jolis panoramas et un drôle de sens des proportions (cf. la vidéo). Mine Creek présente l’avantage de pouvoir être lancée directement à partir de l’éditeur, et d’être ainsi modifiée.

Wreckage

Mod attendu depuis quelques temps, Wreckage vient terminer la trilogie déjà composée de The Harbour et Rainy Days. Il vient également achever le reboot de la map Cherokee. Connaissant les développeurs, on pouvait s’attendre à du très bon, avec de beaux décors et plein d’action. Sur ces deux points, on est servi. Non seulement Wreckage est très joli dans l’ensemble — et parfois magnifique — mais, malgré de nombreux ennemis (et amis), de fréquentes explosions et des combats de grande envergure, le framerate reste stable et ne passe que rarement sous la barre des 30 FPS, tout à fait jouable pour Crysis. Un modèle d’optimisation. Le mod offre aussi quelques nouveautés : deux armes inédites ainsi qu’un système permettant de charger directement chaque séquence, sans avoir à passer par les sauvegardes, généralement sources de bugs.

Mais chaque médaille a son revers et celui de Wreckage réside dans sa confusion. Le mod est doublé en allemand (sous-titré en anglais) et les personnages sont très volubiles, même lors des affrontements. Aussi, vous ne lisez même pas la moitié des sous-titres, et vous ne pigez rien (à moins d’être germanophone, bien entendu), du début à la fin. Ajoutez à cela des objectifs qui changent sans arrêt et de la fumée un peu partout, et vous voilà souvent perdu. Mais ces désagréments n’empêchent pas Wreckage d’être le meilleur mod pour Crysis Wars depuis un bout de temps. Il dure une bonne heure, vous en met plein les yeux et ne laisse pas l’ennui s’installer. Le trailer de lancement en donne d’ailleurs un bon aperçu.

12 minutes / 5 projets

Tags: , ,

One Trackback to “Quelques maps solo pour Crysis – Part XXXII”

Ne trollez qu'avec modération. Merci.

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: