Crysis, maximum FPS

Si l’on vous demande de citer un jeu de nature à mettre à genoux votre config, Crysis est souvent le premier nom qui vient à l’esprit, nonobstant une sortie en novembre 2007. Crysis est donc un beau jeu, un très beau jeu, même. Mais pas seulement.

Comme c’est de coutume avec Crysis, parlons technique pour commencer. J’ai terminé l’intégralité du solo sur cette machine, en DirectX 10 et en 64 bits, avec le Pydon’s Natural Mod ainsi que le tweak Crysis Extreme Quality, c’est-à-dire avec la grande majorité des options réglées au maximum, sauf l’anti-crénelage qui est désactivé. Autant dire que le résultat a de la gueule, et le framerate tourne en moyenne aux alentours de 35 FPS, tout à fait jouable dans Crysis. Seule baisse de framerate notable : le tout dernier combat, mais cela reste faisable. Ainsi, Crysis est donc un titre à faire en décalé : deux ans après, il tourne très correctement sur une tour qui ne vous coûtera pas un rein, et bénéficie de toutes les petites modifications qui le rendent magnifique.

Retournons désormais au contenu du jeu, si vous le voulez bien. Crysis, c’est l’œuvre de Crytek, les talentueux développeurs allemands à l’origine de Far Cry. À ce propos, il faut comprendre que si l’on cherche une suite à Far Cry, ce n’est pas dans Far Cry 2 (jeu totalement différent et licence rachetée par Ubisoft) que l’on va la trouver, mais bien dans Crysis, qui en reprend les lignes directrices : un moteur graphique monstrueux, une île a priori paradisiaque, une certaine liberté d’action et des combats nerveux.

Passons très brièvement sur le scénario : vous, Nomad, faites partie d’une unité d’élite américaine qui débarque sur une île du Pacifique pour voir ce que fabriquent les Nord-Coréens qui se trouvent là. On comprend vite que l’île ne contient pas que des Nord-Coréens. Un scénario bateau et sans grande saveur, mais qui se laisse suivre sans réfléchir, avec parfois de sympathiques cut-scenes. Le petit plus, c’est que l’on ne quitte jamais les yeux de Nomad, tout le long du jeu. Ajoutez à cela un héros qui parle (!) et un body awareness de qualité, et vous voilà parfaitement immergé.

Pour le moteur graphique monstrueux dont je parlais plus haut, je pense que les captures se suffisent à elles-même. Le CryEngine 2 est, de loin, le moteur le plus impressionnant que j’ai pu voir. Bien entendu, les paysages ensoleillés de l’île sont magnifiques, mais le moteur se débrouille aussi très bien avec des environnements enneigés et avec les intérieurs, d’une propreté rare. Voilà pourquoi l’on peut attendre avec impatience pour les prochains mois/années quelques mods de qualité basés sur ce moteur.  Le seul défaut que j’ai pu trouver, outre la notoire gourmandise du moteur, c’est un léger clipping pour les objets au sol (comme les bouts de branches, par exemple). Mais là, c’est vraiment pour chipoter. L’ambiance sonore n’est pas en reste puisque, outre les dialogues plutôt bien doublés, on a le droit à une jungle qui fourmille d’animaux et petits bruits qui vont avec. Ce sont surtout les explosions que l’on retiendra, simplement impressionnantes, d’un point de vue tant visuel que sonore. Dès lors, on se surprend à tirer sur tout ce qui peut exploser dès qu’on en a l’occasion.

Mais Crysis, ce n’est pas seulement un FPS qui flatte la rétine, c’est aussi un FPS nerveux, avec un gameplay classique et original à la fois. Classique parce que l’on dispose des mouvements et des armes habituels, ou presque ; original grâce à votre nanosuit, cette combinaison futuriste procurant à celui qui la porte des capacités accrues pour la vitesse, la force, le bouclier, l’invisibilité, et la modification des armes. Chaque fonction trouve son utilité, et tout dépendra de votre approche. On peut la jouer Sam Fisher avec les silencieux et l’invisibilité, ou alors Serious Sam avec les bidons explosifs et le bouclier. À vous de voir. On notera néanmoins que le jeu devient nettement plus linéaire dans sa seconde partie, que j’ai tout de même pris grand plaisir à parcourir. Pour un minimum de challenge, je vous conseille de choisir d’emblée la difficulté delta (la plus élevée), dans laquelle la vie diminue à une vitesse folle (mais remonte tout doucement), dans laquelle disparaissent les indicateurs de grenades et le crosshair, et dans laquelle les Coréens parlent… coréen.

Même dans ce niveau difficulté, le parcours est loin d’être insurmontable. Seuls les hélicoptères peuvent parfois vous donner du fil à retordre, surtout si vous vous trouvez en manque de lance-roquettes. Les situations étant variées, dans l’action comme dans les décors, on ne s’ennuie vraiment jamais dans Crysis, et la dizaine d’heure du solo s’accomplit sans que l’on s’en rende compte. Je n’ai pas encore testé le mode multijoueur, Crysis Wars, mais je me le réserve pour la suite, à savoir Crysis Warhead. En attendant, tous les amateurs de FPS disposant d’une configuration décente se doivent d’acheter Crysis, surtout qu’il est aujourd’hui facile de le trouver à bas prix, seul ou bien dans le pack avec Warhead.

Mise à jour du 30 août 2011 : de plus belles images ainsi qu’une vidéo, par ici.

Tags: ,

46 Comments to “Crysis, maximum FPS”

  1. T’es même gentil pour la difficulté, seul Warhead a des passages a te rendre fou (comme le train), mais le premier c’est limite une balade de santé.

  2. Moi j’ai bien trippé Crysis, me la jouer “Predator” avec les pauvres petits coréens, les attirer dans la forêt, etc. Par contre, à partir du vaisseau, c’était un peu overpourri.

    Il faudra que je fasse Warhead un jour…

  3. Le passage du train est facile si tu ne reste pas sur le train. D’ailleurs ce niveau est bien plus fun quand on laisse le train avancer tout seul, de toute façon il attends le joueur pour repartir (?!)

  4. La difficulté delta est nécessaire pour ne pas avoir les coréens qui braillent un anglais insuportable.

    Suis-je le seul à avoir vraiment bien aimé la deuxième moitié ?

    Douceur :
    J’ai également aimé la seconde partie. Je ne saurais d’ailleurs dire quelle partie je préfère. Les deux sont excellentes, mais dans un style différent.

  5. Sorti du vaisseau, je n’ai pas trouvé le reste terrible.

  6. Ca restait sympa, mais après des scènes épiques et super ouvertes comme le port ou l’attaque des chars, c’est vraiment perrave.

  7. Bah, la partie après le vaisseau se joue très vite donc c’est assez différent, on a pas le temps de se rendre compte que c’est linéaire. Le niveau en ADAV est quand même assez épique et difficile.

  8. Je me suis lassé du jeu très rapidement, que j’ai trouvé plutôt répétitif, et le scénario est vide de tout intérêt. J’ai pas accroché plus que ça, en plus ma config est plus qu’à la ramasse avec ce jeu, j’ai même pas chercher à persévérer. Bon test sinon.

  9. Personnellement, je trouve le jeu plus beau sans Natural Mod, trop pâle à mon goût. Tu aurais peut être dû tenter une première partie sans mod modifiant totalement la direction artistique du jeu avant de donner un avis sur les graphismes de celui-ci :chipotage:
    Excellent FPS en tout cas, trop souvent bêtement réduit à une simple démo technologique.

    Douceur :
    Désolé pour la censure, mais j’avais filtré le pseudo “A” de ma liste à cause d’un ancien billet. Et j’ai effectivement joué sans le Natural Mod, mais les couleurs sont alors plus criardes, moins réalistes.

  10. j’ai préférer Warhead dans l’ensemble même si le meilleurs souvenir que j’en ai est l’attaque des chars que je trouve vraiment épique !

  11. Le seul FPS( enfin non, y’a aussi crysis warhead) qui ne quitte pas mon disque dur, et que je relance de temps en temps pour me faire une petite partie.

  12. Comme Far cry en son temps, le jeu ne me passionne pas. Beau, feeling correct, ennemis malins, mais j’accroche pas.

  13. Chaka a dit :
    Comme Far cry en son temps, le jeu ne me passionne pas. Beau, feeling correct, ennemis malins, mais j’accroche pas.

    <3

    Il m’a fallu 3 ans pour finir far cry 1 :/ Crisys n’est pour moi qu’une démo technique.

  14. C’est vraiment con de dire ça parce que c’est un putain de bon jeu (contrairement aux trucs que tu te farcis lol).

  15. Excellent FPS de A à Z, avec son lot de passages épiques à s’écrier “oh putain !!” derrière son écran.
    Seule ombre au tableau: les hélicos et leur wallhack… il suffit de s’imaginer qu’ils ont une über-vision-thermique-de-la-mort, mais c’est quand même dommage.
    mention spéciale pour la séquence finale, où les “OMG !! oh putain !!” fusaient toutes les 10 secondes ;) je n’ai plus connu ça avant… Warhead

  16. J’ai bien galéré aussi pour certains passages contre des hélicos, c’est en le rejouant que je me suis rendu compte que tout les véhicules ont un truc d’essence quelque part qui permet de les faire péter en trois balles (le petit jerrican derrière les jeeps, les gros réservoirs sous les camions et les gros réservoir sous les ailes des hélicos).

    Douceur :
    Merci pour le protip. J’avais vu le jerricane des Hummer, mais c’est tout.

  17. Antipathique a dit :
    Bah, la partie après le vaisseau se joue très vite donc c’est assez différent, on a pas le temps de se rendre compte que c’est linéaire. Le niveau en ADAV est quand même assez épique et difficile.

    L’après-vaisseau ne représente que 1/5ème du jeu je dirai. Descente de la montagne à pied, puis en hummer, suivi de l’ADAV et du bateau. Ces 4 chapitres passent très vite. L’ADAV j’ai trouvé ça pas très bon. Question de goût.

    Rom1 a dit :

    Chaka a dit :
    Comme Far cry en son temps, le jeu ne me passionne pas. Beau, feeling correct, ennemis malins, mais j’accroche pas.

    <3
    Il m’a fallu 3 ans pour finir far cry 1 :/ Crisys n’est pour moi qu’une démo technique.

    Pourtant la nanosuit contribue au gameplay même si le jeu à globalement très peu d’âme.

    Le coup de la démo technique on a souvent entendu ça pour les frustrés de la config à l’époque.

    Depuis je n’ai encore rien vu en terme de gameplay fps qui innove un tant soit peu.
    ça va faire deux ans.

    De toute façon je suis un connard aigri, je me suis arrêté au combo Doom 3, FarCry, HL², je ne me suis rarement autant investi dans les fps qu’à cette époque. La vieillesse me fait louper des trucs sans doute bien que je ne soit pas un vieux croulant.

  18. Latpin a dit :
    La difficulté delta est nécessaire pour ne pas avoir les coréens qui braillent un anglais insuportable.
    Suis-je le seul à avoir vraiment bien aimé la deuxième moitié ?

    “i kill you!!!!”

  19. Rien que le niveau Onslaught dans Crysis 1er du nom justifie l’achat.

  20. Onslaught, c’était vraiment la meilleure mission du jeu. Je ne comprends pas pourquoi ils n’ont pas fait un équivalent dans Crysis: Warfare.

  21. Le titre de la mission me rappelle rien…quels étaient les objectifs?

  22. Onslaught, c’est celle avec les chars d’assaut ? Mon PC m’a violemment éjecté du jeu à partir de cette mission. Après ça, il ne voulait plus entendre parler de Crysis.

  23. Onslaught c’est LA mission.

  24. Idem que certains au dessus.

    Le jeu est très beau, très bien détaillé, tous les éléments réagissent aux impacts de balles et il est possible d’intéragir avec TOUS les objets (les prendre, les jeter…), mais je n’accroche pas non plus…

    C’est peut être le concept d’île, j’en sais rien (vous mettez des maps de CoD4 multi sur Crysis et vous pourriez très bien avoir un excellent jeu (enfin en les agrandissant quand même, faut pas déconner).

  25. necromando a dit :
    Excellent FPS de A à Z

    De A à M plutôt, après ça se gâte.

  26. necromando a dit :
    Excellent FPS de A à Z, avec son lot de passages épiques à s’écrier “oh putain !!” derrière son écran.
    Seule ombre au tableau: les hélicos et leur wallhack… il suffit de s’imaginer qu’ils ont une über-vision-thermique-de-la-mort, mais c’est quand même dommage.
    mention spéciale pour la séquence finale, où les “OMG !! oh putain !!” fusaient toutes les 10 secondes ;) je n’ai plus connu ça avant… Warhead

    Exactement pareil, sur la fin j’ai eu des frissons c’est tellement bien fait, mis en scène et tout tu te dit “Woah Bordel c’est génial”.
    Rien que pour ça j’adore.

    Et j’ai adoré le jeu du début à la fin, j’ai bien profité des Coréens et Paf, dès que je supportais plus trop de voir leur tronche: Boom on se retrouve en Nograv total [super immersif] avec des petites particules de lumières qui volent, des cristaux et tout, les aliens au début tu les vois à travers la vitre tu te dit “Merde ils ont l’air pas gentils eux” et après tu sort dans la jungle congelé [super beau] et tu les butes :D.

    Je me suis fait la plupart du jeu au Sniper+Pompe [quand je dis sniper c’est la mitrailleuse en tir simple] en alternant Sam Fisher et Prédator [Quel plaisir de poper juste derrière un groupe de mec et foutre un coup de fusil à pompe dedans pour fuir invisible.

    Ce jeu <3

    J’ai pas test Warhead mais il me tente bien, ‘faut que je test en Lan aussi.

    Edit: J’ai énormément apprécié le fait que les pancarte dans le sous marin soient traduites en français et surtout le fait que ce niveau est certainement le plus photoréaliste de tous.

    Edit²: Par contre j’ai moins apprécié le fait qu’ils brident volontairement le jeu sur DX9 juste pour faire vendre du 10 et Vista.

  27. Sous marin ?

    Porte avion plutot.

  28. Antipathique a dit :
    Sous marin ?
    Porte avion plutot.

    Exact.

  29. Euh … en quoi Onslaught était la meilleure mission ? j’ai souvenir d’un grand champ avec des chars. C’était pas super passionnant. La fin de la mission peut être ?

    J’avais passé pas mal de temps dans le niveau du port, juste avant. Plus de choix dans la façon de jouer.

  30. Tartiflette a dit :
    Euh … en quoi Onslaught était la meilleure mission ? j’ai souvenir d’un grand champ avec des chars. C’était pas super passionnant. La fin de la mission peut être ?
    J’avais passé pas mal de temps dans le niveau du port, juste avant. Plus de choix dans la façon de jouer.

    Je sais pas si c’est celle qui m’a le plus éclaté, mais Onslaught a le mérite d’être bien réalisée, surtout au niveau des chars qui bénéficient des explosions géniales de Crysis.

  31. Tartiflette a dit :
    Euh … en quoi Onslaught était la meilleure mission ? j’ai souvenir d’un grand champ avec des chars. C’était pas super passionnant. La fin de la mission peut être ?
    J’avais passé pas mal de temps dans le niveau du port, juste avant. Plus de choix dans la façon de jouer.

    Comme toi, j’ai pas trouvé la mission char mémorable [surtout que j’avais du mal à tilter de l’emplacement des autre chars alors je mangeais chère.
    Et comme toi aussi la mission du port m’a donné pas mal de possibilité de gameplay et j’ai apprécié.

  32. Je n’ai jamais réellement pu profiter de Crysis, au vu de ma config (P4 + 7600 GT + 1 Go RAM no-name…). Toujours à 20 fps en low-medium.

  33. Je l’ai fait 2 fois ce crysis, la 1ere fois malgré les fps completement a la ramasse j’ai joué en high et j’ai trouvé ca super chouette du debut a la fin, d’ailleurs c’est le niveau de fin qui m’a retourné la gueule, question mise en scene ambiance, c’etait vraiment bien ciselé.

    Mais non l’IA etait mauvaise dans ce jeu, enfin mauvaise… moins etudiée que celle de farcry en tout cas, c’etait le 1er truc qui m’avait marqué dans ce jeu.

  34. Pareil, j’ai le souvenir d’une IA un poil moins bonne (mais c’est aussi utile, en un sens, pour qu’on se sente encore plus surpuissant avec la combinaison, sa fonction de discrétion, et ses uber-réflexes).

    Onslaught était chouette mais pour ma part, c’est surtout la mission du port (qui commence de nuit pour se finir au petit matin, si je me souviens bien) qui m’aura marqué.
    Avec la possibilité de pouvoir bondir en vitesse max’ directement de sous l’eau sur le pont du navire à saborder…

    Sinon, comme le disait drytaffin, le pompe était vraiment sympa.
    Surtout couplé au boost de vitesse: ça permettait de se faire des runs où on passait d’un ennemi à l’autre puis à une couverture (le tant que l’énergie se régénère) en balançant de méchantes volées à bout portant (voire touchant).

  35. Je le fais pour la première fois car j’ai une config qui me permet enfin de jouer à des jeux sortis après 2003.
    Merci pour les tuyaux deja, ça fait plaisir.
    J’en suis qu’au début et je comprends pas trop le gameplay. Ya du lean, du prone, donc j’ai l’impression de devoir jouer finement ? Mais à côté ya les pouvoirs qui me donnent envie de sauter partout et de faire le bourrin et j’ai l’impression que c’est pas vraiment possible de s’en sortir.
    Sinon je trouve les scènes plutôt bien amenées jusqu’ici et l’ambiance générale me plait beaucoup.

  36. Joli et agréable à jouer… Mais bande-son horrible et scénario inexistant. Et ça, ça m’empêche de prendre le jeu pour autre chose qu’un nanard. Et l’île qui compense l’absence de réel level-design me conforte dans cette idée.

    J’ai acheté le jeu pour inaugurer ma config, et l’ai fini car je n’aime pas laisser un jeu trainer…
    Peut-être que vous apprécierez plus que moi…

  37. Letz a dit :
    J’en suis qu’au début et je comprends pas trop le gameplay. Ya du lean, du prone, donc j’ai l’impression de devoir jouer finement ? Mais à côté ya les pouvoirs qui me donnent envie de sauter partout et de faire le bourrin et j’ai l’impression que c’est pas vraiment possible de s’en sortir.

    Justement, tu es libre de jouer comme bon te sembles, à toi de jouer comme il te plaît : tu peux la jouer finement (infiltration, lean, prone, invisibilité…) ou gros bourrin. La grande force de ce jeu c’est ce gameplay libre couplé à des maps assez ouvertes, ce qui rajoute encore plus à la liberté d’approche. Mais évidemment la plupart des gens n’aiment pas ça, ils préfèrent être pris par la main dans un FPS couloir à la HL2…

    Je conseille fortement de jouer en mode Delta (difficulté max, les ennemis sont plus alertes, pas de crosshair, pas d’indicateur de grenade, les coréens parlent coréen, etc…). C’est là que le jeu prend toute sa dimension, et tu seras quasiment obligé de jouer avec toutes les composantes du gameplay (infiltration et combinaison).

    Pour modifier le FOV ou autres truc, direction mon blog.

    Crysis est pour moi le meilleur FPS solo toute époque confondue (avec les deux STALKER). Quand je vois Rom1 qui n’aime pas Far Cry ou Crysis mais qui passe son temps à jouer à des merdes venues de l’Est, ça me fait bien rire.

    Et ceux qui résument Crysis à une démo technologique sont en général des aigris qui n’ont pas une config suffisante, ou alors ils n’ont rien compris au gameplay (ou préfèrent des couloirs à la con). C’est au contraire un des FPS solo qui a le gameplay le plus travaillé et le plus subtil. Dommage justement que la deuxième moitié du jeu soit beaucoup plus linéaire et scriptée. D’autant plus que les combats contre les extraterrestres sont beaucoup moins intéressants que contre des humains.

    Quant à l’IA, qui a été souvent critiquée, il ne faudrait pas oublier que c’est un jeu ouvert, et je défie quiconque de me citer un FPS ouvert avec une meilleur IA. Alors oui l’IA est perfectible, mais ça reste une des meilleures IA existantes dans un FPS. On peut dire la même chose à propos du moteur physique, buggé mais très performant.

    Warhead est très sympa mais je trouve qu’il perd justement le côté ouvert de Crysis pour un truc plus bourrin et scripté à la FEAR. Ca reste un très bon FPS, mais si j’adore Far Cry et Crysis c’est pour leurs niveaux relativement ouverts et la liberté d’approche qui en découle. Je crains que Crysis 2 continue dans la ligné de Warhead, multi-plateformes oblige…

  38. C’est ce qui fait beaucoup à Crysis: On se la joue comme on veut en somme.

  39. La difficulté delta est nécessaire pour ne pas avoir les coréens qui braillent un anglais insuportable.

    Suis-je le seul à avoir vraiment bien aimé la deuxième moitié ?

    Idem, je comprends que la deuxième partie ne plaise pas à tout le monde pour le côté scripté des maps, mais l’ambiance “apocalyptique”, surtout sur le porte avion, est juste énorme. Les aliens sont certes faciles à flinguer (ils sont mieux dans Warhead) et le niveau en ADAV ne sert vraiment à rien. Mais j’aime quand même!

    Je n’ai jamais essayé autre difficulté que la Delta qui n’est pas énorme..la difficulté facile c’est pour jouer au pad? (et encore?!)

  40. “et je défie quiconque de me citer un FPS ouvert avec une meilleur IA”

    … farcry, Operation flashpoint etc..

  41. Et ça peut paraitre con mais le jeu reconnais le Pad direct, par contre il le reconnais comme toujours utilisé si branché [mais bon c’est pas grave, suffit de le débrancher si on veut pas entendre la table vibrer].

  42. GrOCam a dit :
    “et je défie quiconque de me citer un FPS ouvert avec une meilleur IA”
    … farcry, Operation flashpoint etc..

    Tu crois quoi, que les mecs ont pris l’IA qu’ils avaient développée pour Far Cry et qu’ils l’ont foutu à la poubelle pour en faire une moins bonne ? Elle est peut-être moins bien réglée ou peut-être qu’elle a plus de mal à gérer les super pouvoir du joueur, mais elle est très probablement plus performante que celle de Far Cry.

    Essaie de jouer au niveau le plus difficile sans jamais utiliser l’invisibilité, par exemple en mettant la force au maximum, tu verras que les ennemis sont sans pitié et ne te laissent aucune chance. Il te suffit de tester le 2ème niveau pour t’en rendre compte, lors de l’attaque du village.

  43. Non franchement je la trouve plus prévisible que celle de farcry, au niveau du pathfiding et d’autres trucs que je saurais te dire, faudrait que je retente le jeu, enfin ca m’a choqué – en meme temps le père farcry je l’avais fait en realistic et c’etait bien violent, mais j’etais surpris par la capacité de surprise de certaines IA, parfois ils contournent assez vite et de facon assez sournoise.

    C’est ptet aussi que les N.Coréens de Crysis sont plus lents que ceux farcry donc la capacité de surprendre du coup est moins fréquente, toutefois un changement de moteur ca veut pas dire ameliorer l’IA, elle peut aussi regresser suffit de voir le desastre sur HL2, t’avais meme fait une video dessus alors que HL1 a encore aujourd’hui une IA assez exemplaire avec les marines par ex.. enfin surtout.

    Faut que j’essaie sans les pouvoirs, c’est con que le jeu soit pas etudié pour ca, pour avoir fait quelques jeux ou tu restreint tes possibilités dans le jeu pour augmenter la difficulté de facon artificielle au final j’ai pas tiré grande satisfaction de mes expérimentations dans le domaine.

  44. Crysis est faisable sans utiliser la combi, à part le super saut pour quelques passages à franchir. Essaie déjà de finir le jeu en Delta sans utiliser l’invisibilité, c’est très intéressant. L’invisibilité qui se recharge trop vite ça gâche un peu le challenge je trouve. Et tu pourras constater que l’IA est globalement très bonne, c’est en particulier contre l’invisibilité que les ennemis ont un peu du mal.

  45. Ouais j’y repense la en ce moment, c’est vrai que l’invis c’etait completement imba, mais bon c’etait le but du jeu, te sentir bien plus puissant que les mechants (suffit de voir l’intro) faut que j’essaie ca a l’air de valoir le coup de refaire le jeu rien que pour tenter le coup.

    Mais dans mon souvenir et d’apres les indics radar j’avais l’impression que les ennemis se dirigeaient tous assez sommairement vers moi, sans adopter des manoeuvres genre me contourner par ex.. dans mon souvenir ceci dit.

Ne trollez qu'avec modération. Merci.

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: