Ferveur catholique

En Espagne, du 4 au 11 avril dernier, c’était ce que l’on appelle ici la « Semana Santa » (ou Semaine Sainte, en français). Quoi qu’est-ce ? me demanderez-vous. Pour résumer, c’est la commémoration annuelle d’un certain chapitre du calendrier chrétien, à savoir celui qui va de la Passion à la Résurrection du Christ, en passant par sa Mort, sinon c’est pas très logique.

Si vous souhaitez une équivalence française, la Semaine Sainte correspond peu ou prou aux vacances de Pâques. Sauf qu’en Espagne, on n’a qu’une seule semaine, et franchement tournée vers la commémoration de l’événement. Alors, comment s’organisent les Espagnols pour cette fameuse semaine ?

En réalité, une seule composante suffit, il s’agit des processions. C’est un cortège religieux où chaque confrérie représente ses membres ainsi que son ou ses images (c’est-à-dire une sorte de grand char représentant une scène du Triduum). En France, il y a, d’après ce que j’ai pu lire, uniquement des processions dans la ville de Perpignan. Mais en Espagne, c’est tout le pays qui vibre au son des cloches et des hymnes religieux. Ne pouvant être partout à la fois, je n’ai assisté qu’aux processions de Jerez de la Frontera, seulement le Dimanche des Rameaux (quelques photos des processions sont disponibles par ici), et à celles de Grenade, tout le reste de la semaine.

Jaime bien cette photo

J'aime bien cette photo

Toutes les processions suivent le même schéma. En premier, vous avez les membres de la confrérie, avec des chapeaux qui vous feront immédiatement penser à ceux du Ku Klux Klan (mais attention, ce n’est pas du tout ça), puis vient l’image, portée par une quarantaine de costauds, souvent suivie de près par un orchestre (essentiellement tambours et trompettes) jouant des hymnes religieux.

Autre chose à signaler, cette année fut exceptionnelle dans la mesure où la Semaine Sainte aura été marquée par un événement qui se produit seulement une fois tous les cent ans : le défilé de toutes les confréries réunies en une seule procession. C’était ce samedi 11 avril 2009.

Et le public, comment célèbre-t-il l’événement ? Eh bien c’est sur ce point que la Semaine Sainte est la plus impressionnante en Espagne. Tout le monde se met sur son trente-et-un (sauf les touristes, faut pas déconner non plus), et se massent par milliers le long des cortèges. La population de Grenade a d’ailleurs doublé le temps de quelques jours. Revers de la médaille, la ville devient un énorme bazar, et il n’est pas rare de faire d’immenses détours juste pour rentrer chez soi.

Petit aperçu de ce vous avez manqué :

Image hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.net

Image hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.net

Image hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.net

Image hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.net

Image hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.net

Image hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.net

Image hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.net

Image hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.netImage hosted by uppix.net

13 Comments to “Ferveur catholique”

  1. J’ai fait une procession à Séville, et toute la soirée je me suis demandé où se planquait Dark Vador…

  2. Sympa les photos, tu as aussi eu le droit à “el entierro de la sardina?”

    J´ai vu celles de Murcia (les nazaresos nous donnaient des bonbons des confréries, des “monas” des oeufs durs…) y´avaient donc beaucoup de gamins présents, mais pas seulement.

    Et les processions de nuits, avec toutes les lumières etteintes et le silence du public c´est assez troublant. Tu trouves pas?

    J´ai vu aussi une curiosité de la région : La noche de los tambores (nuit des tambours) de Mula, une fiesta qui dure toute la nuit, oû des milliers de personnes viennent dans le village pour s assourdir. Assez special…

  3. nicoaye a dit :
    Blabla

    – Non, jamais entendu parler « del entierro de la sardina ». C’est quoi donc ?
    – Pas de distribution de bonbons et un public assez adulte.
    – Les processions de nuit, avec le silence, le chanteur de flamenco qui chante pour l’image, etc., c’est vrai que ça fait bizarre la première fois.

  4. Et puis au bout d’un moment, l’encens ça défonce…

  5. Heu ca ait tres paien quand meme.

  6. Comme la plupart des rites catholiques régionaux : processions, pardons, troménies…

  7. L´enterrement de la sardine est une fête traditionelle qui est habituelement (je crois) fêtée le dernier jour du carnaval.

    Une sardine géante défile dans les rues symbolise le vécu (les jours de fête passés), et pour passer à une nouvelle étape, ils procèdent à son enterrement (en réalité son incinération, comme un acte de purification).

  8. Aliocha, c´était pas un peu la foire avec tout ce monde à Séville?
    Il parait même que les gens louent leurs balcons

  9. Alors je n’étais pas là pendant la Semaine sainte, mais pendant le retour de la vierge dans son église, il a lieu quelques jours après, ça se passe de nuit, dans le quartier de la Triana, si je ne dis pas de conneries, et l’ambiance est funèbre. Donc il y a moins de fidèles et de touristes, mais la procession est longue quand même.

  10. J’ai du mal avec l’iconographie catholique chez les espagnols : toutes ces dentelles, ce doré, les petits personnages en plâtre peint, ça fait vraiment kitschouille…

    D’un autre côté, j’avais fait un chantier international l’année dernière à Rome et c’était tout l’inverse : les basiliques ont un côté intimidant, limite oppressant, comme si on visitait des ruines cyclopéennes :-S

  11. La folie des grandeurs \o/

    J’avais pas réalisé que ce genre de processions se déroulait encore à notre époque, quel inculte je fais. En même temps c’est tellement kitsch… C’est l’occasion parfaite pour caser un aphorisme de Nietzsche qui vient tout de suite à l’esprit quand on voit ces délires :

    ” Le christianisme comme antiquité. – Lorsque, par un matin de dimanche, nous entendons vibrer les vieilles cloches, nous nous demandons : est-ce bien possible ! Cela se fait pour un Juif crucifié il y a deux mille ans, qui se disait le Fils de Dieu. La preuve d’une pareille affirmation manque. – Assurément la religion chrétienne est dans nos temps une antiquaille subsistante d’un temps fort reculé, et le fait que l’on donne généralement créance à son affirmation, – tandis qu’on est d’habitude devenu si sévère dans l’examen des assertions – est peut-être la pièce la plus antique de l’héritage. Un Dieu qui fait des enfants à une mère mortelle ; un sage qui recommande de ne plus travailler, de ne plus rendre la justice, mais d’être attentif aux signes de la fin du monde imminente ; une justice qui accepte l’innocent comme victime suppléante ; quelqu’un qui commande à ses disciples de boire son sang ; des prières pour obtenir des miracles ; des péchés commis contre un dieu, expiés par un dieu ; la peur d’un au-delà, dont la mort est la porte ; la figure de la croix comme symbole, dans un temps qui ne connaît plus la signification et la honte de la croix – quel vent de frisson nous arrive de tout cela, comme sortant du sépulcre de passés très antiques ! Croirait-on que l’on croie encore à pareille chose ?”

  12. Ya pas que des “procesiones” pendant Semana Santa, par exemple dans un village prêt de Placencia (Extremadura) ya la nuit des “empalados” des gens qui s’attache a un bâton avec une corde. Et la ou est el santo, sa peut allez de 40 personne a plus de 200 personne pour le porté.

    D’ailleurs cette année avec le temps de merde qu’il y a eux beaucoup n’ont pas peut sortir, et pour certaine personne c’est un drame.

    Par contre j’en ai jamais vue, c’est pas un truc qui me passionne.

Ne trollez qu'avec modération. Merci.

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: